Châteauform' Les Maisons de Katy et Jacques

Accueil > Le concept > Pourquoi Les Maisons de Katy et Jacques ?

Pourquoi Les Maisons de Katy et Jacques ?

Destination ou maison
Durée et jour d'arrivée
Adults number
Merci d'indiquer l'âge de vos enfants et de vos bébés à la date de début de votre séjour.
Enfants info

La recette de vos vacances

Katy :"Je me souviens qu’il a fallu utiliser une tactique de sioux pour que, lorsque nous arrivions à table, il y ait quelque chose tout de suite pour David. Le maître d’hôtel de ce fameux relais n’arrivant pas à comprendre qu’un enfant de trois ans n’a que faire d’attendre que soient servi l’apéritif, les mignardises et les entrées pour enfin pouvoir manger... quel dommage. C’était bon, beau, luxueux mais tout le plaisir était gâché parce que David ne voulait rien savoir et ne pouvait tenir sur sa chaise.

Le deuxième soir, j’ai appelé le restaurant depuis la chambre en disant : « attention nous descendons ; merci de passer en commande en cuisine un plat de pâtes pour mon fils » mais rien à faire il n’était pas programmé pour ça".

Jacques : "Et tu te souviens quand nous nous sommes arrêtés dans ce coin adorable près d’Avignon. Nous l’avions choisi car, en plus d’une belle carte et d’un confort haut de gamme, il y avait une belle piscine. Il faisait si chaud que nous nous régalions d’avance pour les enfants. Ils pourraient se rafraîchir et nager. Malheureusement, nous étions sans arrêt obligés de les empêcher de plonger, de rire ou de parler fort, de crier, de mouiller les bords. Pour avoir un goûter au bord de l’eau c’était impossible, il n’y avait pas ! Que des salades ! Et le jacuzzi : il était recouvert d’une épaisse couverture pour empêcher de consommer de l’énergie, impossible à enlever pour les enfants. Et bien sûr, pas de parents sur place, donc pas de jacuzzi ! Dommage, il était beau avec sa petite cour ombragée à 5 km du centre ville."

Katy : "J’avais vraiment apprécié ce palace au dessus de Florence...Quel décor, une piscine à débordement, cascade, jardin dominant la ville, le personnel et les clients ne faisaient pas les gros yeux et ne montraient aucun signe réprobateur… Les enfants s’en donnaient à coeur-joie dans la piscine. Ils dînaient déjà d’un plat chaud alors que nous n’étions encore qu’aux amuse-bouche. A 1500 euros par jour, difficile d’y rester très longtemps. 

Jacques : "C’est pour ça que nous avions choisi l’année d’après d’aller dans ce village de vacances ! Les enfants ont adoré. Nous étions tranquilles, il y avait des moniteurs, l’espace était protégé et il n’y avait rien à organiser.Fabuleux !... Pour eux. Je dois dire qu’après trois jours, j’en avais assez des buffets qui me semblaient tous similaires, du bruit, de la foule, des grandes, grandes salles à manger bruyantes."

Katy : "L’été dernier nous avons loué une maison. La première nuit : effraction, plus d’argent liquide. Le troisième jour : panne piscine. Une semaine pour organiser les activités sportives des enfants, les emmener, les ramener tous les jours, plus les courses ! Très active cette constante organisation. Vacances ?"

Katy et Jacques

Voici notre manifeste pour la famille en vacances :

  • Pour que personne ne vous regarde de travers si vous venez dîner décontractés
  • Pour que vos enfants puissent s’exprimer sans faire de vagues
  • Pour que vous puissiez goûter des mets délicats sans être pressé par vos enfants qui ne veulent pas attendre
  • Pour que vous en profitiez autant que vos enfants
  • Pour que vos enfants en profitent autant que vous
  • Et tout cela avec convivialité, générosité, simplicité, tendresse, loin de la foule
  • Pour que vous n’ayez rien, absolument rien à organiser
  • ... Et pour être sûr de ne pas dépenser plus que ce que vous aviez en tête."

 

Pour toutes ces raisons, nous avons créé " Les maisons de Katy et Jacques"

 

 Katy et Jacques

"Bienvenue à la maison"

 Salle à manger